Snap Deus
Image & Communication
oldkey.png

The Blog

About logo and more…

Logo Story #03 Apple

vintage apple logo

Je vais continuer d'évacuer les logos dont les histoires sont les plus connues. Comme ça, ça sera fait ! On va parler de celui que vous voyez tous les jours sans même plus vous en rendre compte. Je parle de la pomme croquée d'Apple Computer. Cet icône qui nous guide vers l'Humanité 2.0 était déjà un élément fondateur dans la version bêta de cette même Humanité, souvenez-vous d'Adam et Eve… C'est plus q'un logo aujourd'hui, c'est un symbole religieux dont les stores sont les temples contemporains. Ce n'est pas pour rien que L. Ron Hubbard a préféré mourir peu après la sorti du premier Macintosh… Il avait compris qu'en terme de secte moderne, le jeune Steve se posait là ! Mais trêve de plaisanterie et revenons sur notre histoire.

Avant que la pomme ne soit représentée croquée, en solo et prompt à susciter l'ambiguïté quant à son inspiration, le visuel d'Apple faisait clairement référence à Newton. Quand je dis Newton je ne parle pas du P.D.A. lancé par la marque et dont plus personne ne se souvient. Je parle d'Isaac Newton, le grand et jeune échevelé qui découvrit les lois universelles de la gravité alors qu'il regardait tomber les fruits du pommier. Ce logo fut créé par Ronald Wayne. Qui était-il ? Un homme plus mur que Jobs et Wosniak qui avait alors investit 10 % du capital d'Apple, soit 800 $ de l'époque. Effrayé par les dettes contractées par Jobs et étant le seul des trois à avoir des biens saisissables, il se désengagea de la société presque aussitôt. Et son logo parti avec lui…Aujourd'hui l'homme s'est reconverti dans la philatélie et la numismatique. (On comprend mieux son graphisme). Cherchant désespérément le timbre ou la pièce qui lui rapporterait les 58 865 210 000 $ que représenterai ses 10% d'Apple aujourd'hui. Et oui… Qui ne risque rien, n'a rien…

Newton… Un esprit voyageant à travers les méandres de la pensée… Seul. ©Apple 1976

La création du "vieux" céda donc la place à celle plus fraîche de Rob Janoff de l'agence Régis McKenna : le logo que nous connaissons tous aujourd'hui. Et c'est là où l'histoire se transforme en légende… Par cette morsure, cette pomme croquée allait faire couler beaucoup d'encre. Bien que beaucoup pensaient y voir le pêché originel, d'autres, plus geeks et instruits, y virent une représentation liée directement au père de l'informatique: Alan Turing. Ce cher Alan était gay, et dans la vieille Angleterre, cette préférence sexuelle étaient passible de prison. Oscar en avait fait les frais au siècle précédent. Alan, malgré son aide à la victoire sur les nazis, en fera les frais au 20eme siècle. Ne supportant pas l'emprisonnement, en bon amateur de comte de fée et plus particulièrement Blanche Neige, Turing mettra fin à ses jours dans sa cellule en ingérant une pomme empoisonnée. "Ahhhh, alors c'est pour ça que la pomme était arc en ciel au début ?". On n'en sait rien, tout ça n'est que légende et la vérité est toujours plus prosaïque…

La raison de la morsure était bien plus graphique que symbolique. Rob Janoff, après avoir découpé de nombreuses pommes en lamelles afin d'en percevoir la juste forme, voulu la démarquer de la tomate. Une morsure franche fit l'affaire, en plus de donner une idée d'échelle. De plus mordre en anglais se traduisant par Bite, le jeu de mot avec les Bytes de l'ordinateur faisait la blague. Janoff livra le logo en noir, tel que nous le connaissons aujourd'hui et Jobs, persuadé que les couleurs était la clé pour humaniser la compagnie, les y ajouta contre l'avis de McKenna prétextant qu'il serait plus cher à imprimer. Le logo perdura 22 ans avant de revenir à l'idée de base de la monochromie, lorsque Jobs reprit les reines de sa compagnie en 98.

Voilà l'histoire de cette identité visuelle présente dans notre quotidien. Après, si vous aimez les mythes et légendes, en faisant mes recherches je suis tombé là dessus. C'est drôle aussi, mais ça fait peur !